forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Héritage des précédents gouvernements : Benkirane répond au roi Mohammed VI

Partagez

jimy page
Admin

Messages : 2141
Date d'inscription : 23/10/2013

Héritage des précédents gouvernements : Benkirane répond au roi Mohammed VI

Message par jimy page le Lun 30 Déc - 9:10

Héritage des précédents gouvernements : Benkirane répond au roi Mohammed VI


Devant les membres du conseil national du PJD, Benkirane a précisé qu’il « règle de vieux problèmes ». Un discours qui revient de plus en plus dans les interventions du Chef du gouvernement. Pourtant, il y a quelques mois, le roi, dans ce qui s’apparentait à un rappel à l’ordre à l'adresse du PJD, louait les actions entreprises par les précédents gouvernements.

Après des mois de silence, Abdelilah Benkirane répond, indirectement, à l’une des critiques exprimées par le roi Mohammed VI dans son dernier discours du trône. Le 30 juillet, le souverain soulignait que l’actuel gouvernement avait « trouvé entre ses mains, dans le domaine économique et social, un héritage sain et positif, constitué d'actions constructives et de réalisations tangibles ». Mieux encore, le monarque encourageait le cabinet Benkirane « à aller de l'avant avec autant de volonté et de détermination, pour réaliser davantage de progrès ».

Un message qui invitait clairement le gouvernement à tourner la page du passé et penser, plutôt, à l’avenir. Et c’était surtout un rappel à l'ordre à toute la machine de communication du PJD, totalement engagée dans une campagne ayant un seul et unique objectif : dénigrer le travail réalisé par les prédécesseurs.

Une rengaine remise en service après des mois de silence

Hier à Salé, son fief électoral, Benkirane a déclaré haut et fort, à l’occasion de la tenue de la réunion ordinaire du conseil national du PJD, qu’il réglait « de vieux problèmes ». Un reproche de plus en plus récurrent dans le discours du secrétaire général du parti de la Lampe, et ce, après des mois d’absence.

Le 25 décembre lors de son passage mensuel devant les membres de la Chambre des conseillers, en abordant les déficits des caisses de retraites et de la caisse de compensation, Benkirane avait déjà attaqué l’héritage qu’on lui a laissé. Il a directement accusé les gouvernements précédents de n’avoir rien entrepris pour résoudre ces deux sensibles dossiers, avant de promettre une solution définitive de la question des retraites pour au plus tard 2015.

Benkirane défend son bilan

Abdelilah Benkirane a semble-t-il décidé d’opter pour une communication plus offensive. En une semaine, jour pour jour, le leader du PJD a même complètement modifié son discours. Alors que le 22 décembre à Rabat, devant les ingénieurs de son parti, le Chef du gouvernement reconnaissait qu’il n’avait pas honoré ses engagements électoraux, hier à Salé, le voilà qui livrait une prose pleine d’éloges pour l’action de son cabinet.

« L’expérience de la réforme nous a permis de réaliser des exploits politiques, économiques et sociaux d’une importance capitale, particulièrement pour le peuple marocain et en général pour l’Etat », s’est réjoui Benkirane. Il a également loué « la résistance » de son cabinet contre « les plans visant à porter atteinte à l’expérience politique gouvernementale que conduit notre parti en compagnie des autres formations de la majorité ».


_________________

    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc - 2:26