forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Barack Obama reçoit les grands patrons de la high-tech

Partagez

jimy page
Admin

Messages : 2141
Date d'inscription : 23/10/2013

Barack Obama reçoit les grands patrons de la high-tech

Message par jimy page le Mar 17 Déc - 9:56

Barack Obama reçoit les grands patrons de la high-tech

Les dirigeants d'Apple, de Yahoo!, de Google et consorts ont été invités à la Maison Blanche pour débattre de questions de sécurité et des conséquences économiques des révélations d'Edward Snowden.





Le président Barack Obama a entendu les géants de la high-tech. Il recevra ce 17 décembre 2013 des dirigeants des plus grandes sociétés d'Internet, d'informatique et de télécommunications américaines pour parler notamment cybersécurité, a indiqué un responsable de la Maison Blanche.
Le directeur général d'Apple Tim Cook, celui de Twitter Dick Costolo, la PDG de Yahoo! Marissa Mayer figurent parmi les géants du secteur attendus au siège de la présidence américaine, de même que la directrice d'exploitation de Facebook Sheryl Sandberg, le PDG de Google Eric Schmidt et le directeur des affaires juridiques de Microsoft, Brad Smith, selon la même source.
Les géants des télécommunications AT&T et Comcast enverront également leurs PDG à cette réunion, consacrée selon le responsable à « évoquer les questions de sécurité nationale et les conséquences économiques de la diffusion de données du renseignement sans autorisation ».
Une réponse à la lettre ouverte des géants du Web
Cette rencontre intervient une semaine après que huit géants d'Internet eurent pressé B. Obama, dans une lettre ouverte, d'encadrer les pratiques de surveillance, les révélations de l'ex-consultant de la NSA Edward Snowden ayant sérieusement entamé leur capital confiance auprès des utilisateurs.
Début décembre, Microsoft a annoncé qu'il allait chiffrer les données échangées sur son réseau informatique, en raison « d'inquiétudes sérieuses » sur la surveillance du gouvernement américain, emboîtant ainsi le pas à Google, Yahoo! ou encore Twitter.
Selon le responsable de la Maison Blanche, B. Obama souhaite aussi parler avec ses invités du site principal de sa réforme de l'assurance-maladie healthcare.gov, qui a connu des débuts chaotiques en octobre avant de subir une remise à niveau en catastrophe.

    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 20:02