forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Microsoft travaille sur... un soutien-gorge connecté

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Microsoft travaille sur... un soutien-gorge connecté

Message par Admin le Mer 4 Déc - 14:52

Microsoft travaille sur... un soutien-gorge connecté

Ne riez pas : le sous-vêtement sur lequel la firme américaine travaille aurait une dimension médicale et éducative.











Le géant de Redmond, bientôt star des sous-vêtements féminins ?

Après les lunettes, les montres et les chaussettes pour bébé, voici le soutien-gorge connecté. Des chercheurs de Microsoft ont présenté l’avancée de leurs travaux [document PDF, NDLR] lors d’une conférence sur « l’informatique affective ». Une discipline qui a pour but lde développer de systèmes et d'appareils ayant les capacités de reconnaître, de synthétiser et modéliser les émotions humaines, explique le site Mashable ce 4 décembre 2013.
Ce soutien-gorge intelligent est censé surveiller différents paramètres physiques de l'utilisatrice à l’aide de capteurs, pour déterminer son humeur. Ceux-ci sont capables de récolter le rythme cardiaque, la conductivité de la peau, ainsi que ses mouvements. Ces données sont ensuite croisées avec des informations fournies au préalable sur les moments où la personne a eu des comportements de sur-alimentation dus au stress. Lorsqu’un seuil critique est atteint, le sous-vêtement envoie un signal au smartphone de l’utilisatrice pour lui signaler le risque de sur-alimentation.



« Ce sont surtout des femmes qui souffrent de boulimies émotionnelles et un soutien-gorge est un bon moyen de mesurer leur rythme cardiaque », explique Mary Czerwinski, directrice de recherche chez Microsoft à Discovery News.
Si les tests ont montré que le soutien-gorge prévoyait 75 % des états de stress, il y a tout de même un point crucial à améliorer : les femmes participant à l’étude devaient en effet enlever et recharger le soutien-gorge toutes les trois à quatre heures.
Les chercheurs ont également tenté de créer un système similaire dans un sous-vêtement masculin, mais ce vêtement est trop loin du cœur pour mesurer son rythme et fournir des informations fiables. « Le prochain défi, écrivent-ils dans le rapport de leur expérimentation, est de créer un système confortable, dont la batterie tiendra plus longtemps et qui sera utilisable à la fois par les femmes et les hommes ».
Reste à savoir si recevoir un message d’alerte sur un smartphone empêchera réellement une personne stressée de se jeter sur une tablette de chocolat !

    La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 16:20