forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Informations générales Hadopi scrute les pratiques des utilisateurs de culture en ligne

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations générales Hadopi scrute les pratiques des utilisateurs de culture en ligne

Message par Admin le Mar 3 Déc - 7:30


Informations générales


Hadopi scrute les pratiques des utilisateurs de culture en ligne


Pascale Paoli-Lebailly | 02-12-2013
La gratuité apparaît comme le premier critère de choix pour l'ensemble des consommateurs, légaux ou illégaux, de culture en ligne. Le streaming est le mode de consommation privilégié des œuvres, notamment pour la musique.

La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi), chargée lutter contre le téléchargement illégal, vient de publier une étude sur les habitudes des utilisateurs pour accéder à des films, de la musique et des séries.

Selon celle-ci, 34% déclarent privilégier un site légal lors de leurs recherches mais admettent se rabattre vers un site illégal en cas d'échec.

Dans la consommation de contenus audiovisuels, YouTube compte pour 20 % du trafic Internet enregistré par certains fournisseurs d'accès.

Côté diffusion, le streaming est, face au téléchargement, le mode de consommation privilégié des œuvres, notamment de la musique, le bien le plus consommé en ligne.

69 % des sondés écoutent au moins une fois par semaine de la musique en ligne. Sur la même période, 60 % regardent au moins une série et 52 % au moins un film.

57 % des personnes consomment des contenus en streaming au moins une fois par semaine, contre 32 % pour le téléchargement.

Les œuvres sont toujours surtout consommées sur PC, mais aussi de plus en plus sur téléphone portable pour la musique ou sur la télévision pour les séries TV et films.

Suite à cette étude, la Hadopi a déterminé deux profils : les collectionneurs, qui gardent les œuvres téléchargées et les consommateurs, qui suppriment les contenus acquis ou privilégient le streaming.

Une troisième voie consiste à ne conserver que les contenus qui ont plu voire à les partager.

La Hadopi indique d'ailleurs que le " partage par clé USB ou disque dur est généralisé en France".
65% des consommateurs ont déjà reçu des contenus de cette manière.

    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc - 16:01