forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


1/3 des 15-24 ans consulte des contenus illégaux en France

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

1/3 des 15-24 ans consulte des contenus illégaux en France

Message par Admin le Mar 3 Déc - 7:29

1/3 des 15-24 ans consulte des contenus illégaux en France
Pascale Paoli-Lebailly | 02-12-2013
1/3 des Français de 15-24 ans admet avoir téléchargé ou consulté du contenu illégalement dans les 12 derniers mois.

Les citoyens de l'UE accordent, à 69 %, de l'importance à la propriété intellectuelle, sachant qu'elle contribue à la création d'emplois et à la prospérité économique.

Pour 96 % d'entre eux, la propriété intellectuelle (PI) est "importante dans la mesure où elle soutient l'innovation et la créativité en récompensant les inventeurs, les créateurs et les artistes pour leur travail."

Toutefois, les Européens justifient, dans certains cas, les infractions en la matière.

C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée à la demande de l'Office européen de l'harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) par l'intermédiaire de l'Observatoire européen des atteintes aux droits de propriété intellectuelle.

Menée à l'échelle de l'UE auprès de 26 500 personnes âgées de 15 ans et plus, cette enquête révèle aussi que 86 % des personnes interrogées considèrent que la protection de la PI contribue à améliorer la qualité des produits et des services.

34 % en moyenne des Européens estiment cependant que le fait de débourser moins d'argent peut justifier l'achat de produits de contrefaçon.

Pour 38 % des participants, l'acquisition de produits contrefaits a "valeur de protestation contre une économie axée sur le marché et peut, à ce titre, se justifier."

Pour 22 % d'entre eux, le téléchargement est acceptable lorsqu'il n'existe aucune autre solution légale, et 42 % des Européens considèrent qu'il est acceptable de télécharger pour un usage personnel.

Ces pourcentages sont particulièrement élevés chez les 15-24 ans.

D'après l'enquête, la divergence entre ces avis peut s'expliquer par le fait que "bon nombre des personnes interrogées pensent qu'elles ne tirent pas un bénéfice personnel de la PI."
Voire que le système de PI ne répond pas à leurs attentes dans des domaines tels que le prix, la disponibilité, la diversité ou la qualité.

Cette étude fait suite à la publication, en septembre dernier, d'une enquête menée par l'OHMI et l'Office européen des brevets, dont il ressort que les industries "grandes utilisatrices de droits de propriété intellectuelle" représentent près de 76 millions d'emplois et génèrent 39 % de l'activité économique à l'échelle de l'UE.

    La date/heure actuelle est Dim 4 Déc - 3:48