forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Top Déclarations : Ibra zlatane le Ballon d'Or, Guardiola va faire tomber des têtes, les larmes de Sakho

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Top Déclarations : Ibra zlatane le Ballon d'Or, Guardiola va faire tomber des têtes, les larmes de Sakho

Message par Admin le Sam 30 Nov - 8:52

Top Déclarations : Ibra zlatane le Ballon d'Or, Guardiola va faire tomber des têtes, les larmes de Sakho...

 Top Declarations, Mise en ligne: le 30/11/2013


Au menu du Top Déclarations cette semaine, Zlatan sait qu'il est le meilleur, Guardiola chasse la taupe, Sakho à coeur ouvert, la fin de Balotelli, Triaud admire Gillot, Boban emplâtre Balotelli, Caïazzo tacle Aulas, Ancelotti a voulu tuer un joueur... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Zlatan n'a pas besoin du Ballon d'Or, c'est lui qui a besoin de Zlatan...

1. Zlatan Ibrahimovic - «(Le Ballon d'Or,) ce n'est pas la chose à laquelle je pense. Pour moi, ce n'est pas important. Je n'ai pas besoin de remporter ce trophée pour savoir que je suis le meilleur.» (Conférence de presse, 27/11/2013)
Après la victoire contre l'Olympiakos (2-1), le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a estimé que Zlatan Ibrahimovic mériterait de remporter le Ballon d'Or. L'attaquant suédois a aussi son avis sur la question...
2. Pep Guardiola - «Peu importe qui c'est ! Des têtes vont tomber. Je vais le débusquer. Il ne rejouera jamais pour moi !» (Bild, 25/11/2013)

Pep Guardiola a mené son équipe vers une brillante victoire (0-3) samedi dernier lors du choc au sommet contre Dortmund. Mais l'entraîneur du Bayern Munich n'a pas du tout apprécié que sa tactique mise en place ait été révélée le matin même de la rencontre dans les colonnes du journal Bild.
3. Mamadou Sakho - «Devenir footballeur était devenu une obligation pour moi. Quand mon père était malade, je vivais dans des endroits compliqués. Un jour il m'appelle dans sa chambre. Il me dit : Je vais partir, mon heure a sonné, je te laisse la responsabilité de la famille sur les épaules. J'avais douze ans. Sur le coup ça vous choque, vous ne comprenez pas...» (beIN Sport, 25/11/2013)
Héros du barrage retour contre l'Ukraine mardi dernier (3-0), le défenseur central de Liverpool et des Bleus, Mamadou Sakho est revenu sur le triste évènement qui a marqué sa vie à jamais : le décès de son père alors qu'il était âgé de douze ans.
4. Mario Balotelli - «C'est la fin !» (Twitter, 24/11/2013)
Alors qu'un éventuel départ de Mario Balotelli est évoqué chaque semaine en Italie, l'attaquant du Milan AC a écrit un message sur son compte Twitter qui fait couler beaucoup d'encre de l'autre côté des Alpes, avant d'ajouter : «Cependant, Forza Milan toujours.» Deux phrases mystérieuses alors que son avenir chez les Rossoneri reste flou...
5. Jean-Louis Triaud - «J'ai beaucoup d'admiration et d'affection pour lui (Gillot) et je me demande comment il ne déprime pas. On le soutient.» (RMC, 29/11/2013)
En dépit des résultats décevants enregistrés en championnat et en Ligue Europa, le président bordelais Jean-Louis Triaud maintient toute sa confiance à l'entraîneur Francis Gillot.
6. Zvonimir Boban - «Au sein de mon Milan, dans le meilleur des cas, Balotelli aurait porté les affaires de Van Basten, Weah et Sheva (Shevchenko). Comment est-il possible qu'un joueur puisse venir aux entraînements en retard deux jours de suite ? A mon époque, il aurait pris des claques de la part de joueurs comme Maldini, Desailly, Seba Rossi, Costacurta ou Baresi.» (Sky Sport Italia, 26/11/2013)
Seulement 13e de Serie A après 13 journées, le Milan AC va mal. Et Mario Balotelli aussi. L'ex-milieu de terrain des Rossoneri Zvonimir Boban s'en est sévèrement pris à l'attaquant italien.
7. Bernard Caïazzo - «Aulas s'occupe de tout et de rien. Bientôt il va envoyer les voeux au pape via Twitter. En tant que dirigeant, on doit éviter les incitations à la violence, éviter de mettre des écharpes dans les buts adverses. On ne doit pas se comporter comme un capo de supporters.» (Eurosport, 25/11/2013)
Alors que Jean-Michel Aulas en a rajouté une couche sur l'AS Saint-Etienne après les incidents survenus en marge du match à Nice (0-1) dimanche dernier, le président du comité de surveillance des Verts, Bernard Caïazzo, ne s'est pas montré tendre avec le patron de l'OL.
8. Frédéric Thiriez - «Ça suffit ! Ces quelques crétins qui s'intitulent supporters ne se rendent même pas compte qu'ils ruinent l'image du football. Une seule solution : la répression. Si nous n'arrivons pas à régler ce problème définitivement, ça finira par une interdiction systématique des déplacements.» (Communiqué, 24/11/2013)
Après les incidents survenus à l'Allianz Riviera en marge de la rencontre Nice - Saint-Etienne (0-1), le président de la LFP Frédéric Thiriez n'a pas retenu sa colère et a menacé de prendre des mesures radicales contre les supporters.
9. Carlo Ancelotti - «Je n'ai eu aucun problème avec les joueurs à Chelsea, excepté un. Il n'a pas montré de respect. J'ai essayé de le tuer mais ce n'était pas possible. Le joueur est la propriété du club et parfois, on ne peut donc pas faire ce qu'on veut.» (Times, 25/11/2013)
Interrogé sur son management, l'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti a expliqué ses méthodes. L'ancien coach de Chelsea est aussi revenu sur un couac avec un ancien joueur, alors chez les Blues, sans pour autant révéler son identité.
10. Thiago Motta - «A ce moment-là, je ne crois pas qu'il y ait penalty. J'essaie de lui dire que ça va être très difficile pour lui de marquer, parce qu'habituellement, lorsqu'un penalty est sifflé et qu'il n'existe pas, le joueur le rate souvent. Après, je lui ai dit que j'avais raison. J'ai juste essayé de le déstabiliser, de le mettre en difficulté.» (RMC, 27/11/2013)
Samedi dernier, le milieu rémois Grzegorz Krychowiak a manqué un penalty contre le PSG après que Thiago Motta lui a soufflé quelques mots à l'oreille.

    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 20:03