forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Actu Mondial 2014, le 19/11/2013

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Actu Mondial 2014, le 19/11/2013

Message par Admin le Mar 19 Nov - 10:23


Coupe du monde : la Suède s'en remet à Dieu

 Actu Mondial 2014,  le 19/11/2013



Comme l'équipe de France, la Suède, battue à l'aller, n'a d'autre choix que de s'imposer ce mardi pour se qualifier pour la Coupe du monde. Pour venir à bout du Portugal, vainqueur 1-0 à l'aller, les Suédois s'en remettent évidemment à Dieu. Leur dieu, Zlatan Ibrahimovic.

Zlatan Ibrahimovic devra se montrer bien plus performant qu'à l'aller.
Si tout le monde aura évidemment les yeux braqués sur France-Ukraine, après la rencontre on se dépêchera d'aller prendre connaissance du résultat de Suède-Portugal. Qui de Zlatan Ibrahimovic ou de Cristiano Ronaldo disputera la Coupe du monde au Brésil l'an prochain ? Pour le moment, avantage au Portugais, auteur à l'aller du seul but de la rencontre (1-0).
Pour le match retour ce mardi à Solna (20h45), la Suède s'en remet donc à Dieu, son dieu : Zlatan Ibrahimovic. «On va se serrer derrière, passer la balle à Zlatan, et lui va marquer des buts», annonce son coéquipier Jimmy Durmaz. Si seulement c'était aussi simple... La prestation de l'attaquant parisien à Lisbonne vendredi dernier est venue rappeler que l'ancien Milanais avait parfois tendance à se montrer discret lors des grands rendez-vous.
Il y a un an, un quadruplé face à l'Angleterre...
A l'aller, Ibra n'a ainsi touché aucun ballon dans la surface adverse. A l'arrivée, seulement un tir cadré et six duels gagnés sur treize disputés. On peut avancer aussi ses performances en Ligue des Champions : seulement 5 buts en 28 matchs disputés à partir des 8es de finale de la compétition. Malgré tout, Dieu, comme il s'est présenté lui-même avec malice avant le premier de ces deux grands rendez-vous, reste le «joueur le plus important» de la Suède, comme le souligne Alexander Kacaniklic.

Ce soir, c'est tout un pays qui attendra un exploit d'Ibrahimovic, auteur de 46 buts en 95 sélections, pour emmener la Suède au Brésil. Ou plutôt un autre exploit. Il y a un an, c'était sur cette même pelouse de Solna que la star du Paris Saint-Germain avait réussi un quadruplé face à l'Angleterre en amical (4-2)...
Les équipes probables :
Suède : Isaksson - Lustig, P. Nilsson, Antonsson, M. Olsson - S. Larsson, R. Elm, Källström, Kacaniklic - Ibrahimovic, Elmander.
Portugal : Rui Patricio - Joao Pereira, Pepe, Bruno Alves, Coentrao - Meireles, Veloso, Moutinho - Nani, Postiga, Ronaldo.
Le programme des barrages :
Zone Europe :
Roumanie - Grèce (20h) / Aller : 1-3
Croatie - Islande (20h15) / Aller : 0-0
Suède - Portugal (20h45) / Aller : 0-1
France - Ukraine (21h) / Aller : 0-2
Zone Afrique :
Egypte - Ghana (17h) / Aller : 1-6
Algérie - Burkina Faso (19h15) / Aller : 2-3

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Re: Actu Mondial 2014, le 19/11/2013

Message par Admin le Mar 19 Nov - 10:24

Equipe de France : il faut sauver le soldat Ribéry !

 Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 19/11/2013


Serré de très près vendredi en Ukraine, Franck Ribéry devra sûrement composer avec un nouveau traitement de faveur, mardi soir lors du barrage retour de la Coupe du monde 2014. Comment pourra-t-il sortir du marquage ? Le sélectionneur de l'équipe de France a sa petite idée sur la question.

Ribéry aura besoin de davantage de soutien face à l'Ukraine.
«Evidemment qu'il était très surveillé. A partir du moment où Franck rentrait en possession du ballon, il avait très peu de un contre un à faire. Ils étaient tout le temps deux avec un milieu de terrain qui revenait, constatait Didier Deschamps vendredi en conférence de presse. L'équipe d'Ukraine savait le danger que pouvait représenter Franck.»
«Franck», c'est bien évidemment Franck Ribéry (30 ans, 79 sélections et 16 buts), qui a cristallisé une bonne partie des critiques des spécialistes après son match très discret lors du barrage aller de la Coupe du monde 2014 (0-2). Pour le sélectionneur de l'équipe de France, le marquage très strict des Ukrainiens y était donc pour beaucoup.
Ribéry, aux autres d'en profiter
Pour la France, l'une des clés du barrage retour résidera ainsi dans la capacité du milieu offensif du Bayern Munich à se défaire du marquage à deux imposé par l'adversaire. «Ça va être difficile. L'important pour moi, c'est de recevoir un maximum de ballons pour bien entrer dans le match. J'ai besoin de toucher le ballon rapidement. Après, je ne suis pas tout seul sur le terrain non plus», a concédé Ribéry au micro de TF1 dimanche matin. Ça sera tout simplement aux joueurs autour de lui de le soutenir et de profiter des espaces ainsi libérés par ce nouveau traitement de faveur.

«Je ne pense pas qu'il aura plus de libertés, a souligné Deschamps lundi en conférence de presse. A partir du moment où il y a deux voire trois adversaires sur lui, ça paraît logique qu'il y en ait moins dans d'autres zones. Il faudra être autour, en soutien, proche de lui afin de profiter de ces situations». S'il est davantage aidé par ses coéquipiers, le Bavarois pourra ainsi varier son jeu et ne pas toujours vouloir passer tout seul.

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Re: Actu Mondial 2014, le 19/11/2013

Message par Admin le Mar 19 Nov - 10:25

L'Ukraine, une équipe en grande forme... avec un mur dans ses buts

- Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 19/11/2013


En plus de son avantage acquis à l'aller (2-0), c'est une Ukraine en grande forme qui se présente face aux Bleus ce mardi. Une équipe qui a inscrit 31 buts lors de ses 10 derniers matchs et dont le gardien n'est plus allé rechercher le ballon au fond de ses filets depuis 730 minutes...

A l'image de sa sélection, Andreï Piatov tient la grande forme.
«Il faudra évoluer à notre meilleur niveau, avec beaucoup de maturité, sans partir à l'abordage. Mais surtout mettre de la folie car, sans folie, ce ne sera pas réalisable.» En conférence de presse lundi soir, Hugo Lloris indiquait la marche à suivre à ses partenaires pour réaliser l'exploit : se qualifier pour la Coupe du monde après s'être incliné 2-0 en Ukraine lors des barrages aller.
De la folie, les Bleus devront assurément en mettre ce mardi au Stade de France pour désarçonner une solide défense ukrainienne. Car c'est un mur qui se présentera encore une fois face aux Tricolores ce soir. Un mur nommé Andreï Piatov.
L'Ukraine au top, la France moribonde
Cela fait maintenant 730 minutes que le portier ukrainien n'a plus pris de but en sélection, soit 8 matchs, dont 6 de qualifications. Nouveau record pour un portier de la sélection ukrainienne... Plus généralement, c'est même une Ukraine au top de sa forme et de sa confiance qui se présentera à Saint-Denis ce mardi.

Les troupes du sélectionneur Fomenko ont remporté 8 de leurs 10 derniers matchs, pour 2 nuls, et donc aucune défaite. Le tout en inscrivant 31 buts, pour 2 petits buts encaissés seulement. Pour les Bleus, le bilan des 10 derniers matchs est moins flatteur : 4 victoires, 2 nuls et surtout 4 défaites. 16 buts marqués, et 10 encaissés. Mais il paraît que les chiffres ne veulent parfois rien dire... Et si les Tricolores nous le démontraient ce soir ?

Contenu sponsorisé

Re: Actu Mondial 2014, le 19/11/2013

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:38


    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc - 20:38