forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Spotify raccourcissait l'espérance de vie de vos ordinateurs et smartphones à votre insu

Partagez

jimy page
Admin

Messages : 2141
Date d'inscription : 23/10/2013

Spotify raccourcissait l'espérance de vie de vos ordinateurs et smartphones à votre insu

Message par jimy page le Mar 15 Nov - 12:51

Spotify raccourcissait l'espérance de vie de vos ordinateurs et smartphones à votre insu



Spotify écrivait des dizaines de gigaoctets par jour sur les disques durs. Un problème qui a entamé l'espérance de vie de nombreux disques SSD et modules de mémoire flash des smartphones.

Un logiciel qui tue les disques durs : c'est une publicité dont Spotify se serait bien passé. Repéré par des utilisateurs et porté à la connaissance du public par nos confrères d'Ars Technica, un bug qui touchait le célèbre service musical est responsable si ce n'est de la mort, en tous les cas de la diminution de l'espérance de vie de nombreux disques durs SSD et autres modules de mémoire flash de smartphone.

Reconnu par Spotify et a priori désormais patché, ce bug que 3 journalistes d'Ars Technica ont pu constaté forçait Spotify à écrire de 5 Go à 10 Go par heure. Où est le problème ? Les disques SSD ne sont-ils pas une bien meilleure solution technologique ?

Durée de vie de la mémoire flash


ssdendurancetest.com - Des sites comme SSDendurancetest mesurent la durée de vie des disques durs SSD. Et les différences entre certains modèles sont énormes ! Le passage des disques durs classiques à plateaux et têtes de lecture vers la mémoire flash représente en effet un très grand progrès technique. Par rapport aux disques durs, la mémoire flash est plus rapide, plus stable dans le temps, (quasi) insensible aux chocs et, plus compacte.

Mais cette force a des revers : outre les prix, encore bien supérieurs aux disques à plateaux, les puces de mémoire flash, que l'on retrouve aussi bien dans les SSD de nos PC que dans la mémoire embarquée et cartes mémoires de nos smartphones, ont une durée de vie limitée. Une durée qui se mesure non en unité de temps mais en quantité de données écrites.

Chaque cellule de stockage des données de la mémoire flash pouvant en effet être réécrite un certain nombre de fois avant de devenir inutilisable. Chez Samsung par exemple, la durée de vie entre les séries 850 Pro et 850 EVO va du simple au double : quand un SSD 850 PRO 256 Go (technologie MLC, 2bits/cellule) est garanti pour 150 To écrits (TBW, terabytes written), l'équivalent en 850 EVO (TLC, 3 bits/cellule) est garanti pour "seulement" 75 To écrits.

Un mois d'écriture de 10 Go par heure (10 x 24 x 30 = 7,2 To) entamerait ainsi l'espérance de vie du disque EVO de presque 10% de sa durée de vie garantie.

Problème réglé... pour le moment

Avec de telles allégations, Spotify n'a pas tardé à réagir. Tout d'abord, lorsqu'un porte-parole de la marque a fini par répondre (avec deux jours de retard et après la publication de l'article...) à nos confrères d'Ars Technica qu'une mise à jour était en cours de déploiement. Ensuite en mettant à disposition la mise à jour en question. Celle-ci était disponible ce matin du 14 novembre 2016 (forcez l'installation en allant dans "Aide", "A propos de Spotify", "Cliquez ici pour télécharger", attendre le téléchargement, fermer puis relancer Spotify).

S'il est à espérer que ce bug ne se réprésente pas dans Spotify, cette péripétie aura au moins eu l'intérêt de porter à la connaissance du public que les disques de stockage flash ne sont pas immortels. Et relance le débat sur l'importance de proposer de disques de stockages amovibles sur les appareils électroniques pour mettre un frein à l'obsolescence programmée.


_________________

    La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 22:07