forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Pastore, ce n'était pas dans la tête

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Pastore, ce n'était pas dans la tête

Message par Admin le Dim 10 Nov - 9:42

PSG : Pastore, ce n'était pas dans la tête ?

 Actu Ligue 1 le 10/11/2013


Titulaire au poste de meneur de jeu samedi face à Nice, Javier Pastore s'est montré convaincant. Après la rencontre, Laurent Blanc n'a pas manqué de souligner la qualité de la prestation de son joueur. De son côté, l'Argentin est revenu sur les rumeurs évoquant un possible problème mental.

Pastore a régulièrement pris le dessus sur Digard samedi.
Pour son 100e match sous le maillot parisien, Javier Pastore n'a pas déçu. De retour dans le onze de départ du Paris Saint-Germain face à Nice hier samedi (3-1), l'Argentin s'et montré performant au poste de meneur de jeu. Soulagé des tâches défensives, l'ancien joueur de Palerme a touché de nombreux ballons et en a fait profiter ses attaquants.
Une seule fausse note dans la soirée, un oubli sur le but de Pejcinovic, lorsqu'il laisse Brüls seul sur le côté gauche. Pour le reste, Pastore a rendu une bonne copie. Copie saluée par les supporters parisiens lors de son remplacement en fin de match par Lucas. La prestation de l'Argentin face aux Aiglons pourrait d'ailleurs amener dans les semaines qui viennent Laurent Blanc à transformer son 4-3-3 en 4-3-1-2, Ezequiel Lavezzi, loin d'être au niveau des Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani, faisant les frais de cette réorganisation tactique. Mais pour cela, Pastore devra confirmer les promesses affichées hier.

«Tout bénéfice pour notre équipe»
En attendant, Blanc n'a pas manqué de saluer sa prestation après la rencontre. «Je pense que c'est un joueur très doué techniquement, qui peut apporter la dernière passe, qui peut créer des décalages et qui, il ne faut pas l'oublier, peut marquer des buts, comme ça a été notamment le cas lorsqu'il jouait en Italie. De plus, il permet à nos deux attaquants de jouer plus haut. Et quand on connaît la valeur de nos attaquants, ça met un peu plus de pression sur la défense adverse. Donc c'est tout bénéfice pour notre équipe», soulignait ainsi l'entraîneur parisien.
L'Argentin a lui aussi commenté sa prestation devant la presse, et en français, après la rencontre. Alors que de nombreuses sources, plus ou moins proches du club de la capitale, évoquaient un vrai mal-être chez le milieu de terrain ces derniers temps, lui assure que ses soucis étaient simplement physiques. Sa cuisse maintenant guérie, tout pourrait rentrer dans l'ordre.
«Je suis très content, j'ai fait 100 matchs avec le Paris Saint-Germain. Je voulais continuer comme ça, à bien faire. Aujourd'hui, l'équipe a très, très bien joué. Et on a gagné, c'est ça le plus important. Non, ce n'est pas un problème mental, le problème c'est physiquement. J'étais blessé, mais je suis bien maintenant, affirme Pastore. J'espère continuer à m'améliorer physiquement pour faire encore des grands matchs.» A lui de prouver maintenant qu'il ne s'agissait pas d'un simple feu de paille.

    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 2:06