forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Sport connecté : une nouvelle génération de trackers d'activité à Futur en Seine

Partagez

Maximus.1222

Messages : 583
Date d'inscription : 24/12/2013

Sport connecté : une nouvelle génération de trackers d'activité à Futur en Seine

Message par Maximus.1222 le Lun 13 Juin - 10:51

Sport connecté : une nouvelle génération de trackers d'activité à Futur en Seine







 
01net.com



Les capteurs quittent les poignets pour s’insérer dans des accessoires ou des vêtements et se focalisent sur des disciplines en particulier comme le running ou le football.

Les trackers d’activité qui se présentent sous forme de bracelet ou de montre sont désormais largement diffusés auprès du grand public. Mais une nouvelle génération de produits est en gestation dans les labos de nos start-up, comme nous avons pu le constater à Futur en Seine, le festival de l'innovation qui se tient jusqu'au 12 juin en accès libre à Paris. Désormais, ces produits ne se limitent plus aux pratiques individuelles, se glissent dans des vêtements et se spécialisent sur des disciplines en particulier.

Meteor, le tracker qui analyse les mouvements des footballeurs 


A fixer sur le mollet, ce capteur comporte un accéléromètre classique. Ce qui fait sa force, ce sont surtout ses algorithmes.
"Nous pouvons analyser toutes les courses du joueur, savoir comment il évolue, la distance parcourue, la vitesse et ses pointes, la variété de ses courses mais aussi son rapport au ballon", nous explique le fondateur de Footbar Loïc Manent. Meteor détecte aussi les touches de balle, mesure la force de frappe du joueur, évalue sa possession de balle, ainsi que les passes entre les joueurs.
Ce tracker n'est distribué pour le moment que dans les structures de foot à cinq en intérieur, mais ses fondateurs espère bien le généraliser aussi sur les terrains en extérieur.

e-Celsius, la gélule qui prend la température des sportifs


Mise au point par Bodycap, e-Celsius Performance est une gélule à ingérer qui contient un capteur de température, un système de stockage, une antenne, un amplificateur, ainsi que des petites batteries. Les informations sont transmises toutes les 30 secondes par ondes radio à un boîtier récepteur spécifique connecté à un ordinateur. Chaque boîtier peut suivre jusqu'à trois gélules à la fois, identifiées par des ID. Connaître la température permet de sonder l’état de fatigue d’un sportif et de prévoir ses performances.
"Cela permet d'individualiser tous les protocoles d'échauffement, de récupération et d'entraînement, de manière à ce que chaque sportif soit à la bonne température au bon moment lors d'une compétition", nous explique Laurent Mougel, directeur commercial de Bodycap. La solution complète, boîtier et logiciel compris, coûte 1240 euros et une seule gélule, 55 euros mais le prix chute lorsqu'elles sont achetées en lot. e-Celsius est déjà utilisée par des équipes de footballeurs et des cyclistes.

Hera Training, la brassière d'activité pour femmes

01net.com - La brassière connectée Hera Training
La start-up Millesia prépare une brassière connectée haut de gamme pour différents profils de femmes. "Elle s'adresse aussi bien à celles qui veulent reprendre une activité sportive, qu'à celles qui souhaitent arrêter de fumer ou même qui ont simplement mal au dos", nous détaille Claire Prummel directrice générale de Millesia.
Le vêtement contient une centrale inertielle, un accéléromètre, un magnétomètre, un gyroscope, ainsi que des électrodes. Il s'utilise avec une application mobile avec qui il communique en Bluetooth. Après une semaine d'usage et d'apprentissage, l'application propose un programme d'activités et une timeline. A charge pour l'utilisatrice d'atteindre ensuite ses objectifs. L'autonomie est de cinq jours. Une campagne kickstarter débutera en septembre avec des préventes. La brassière devrait coûter 349 euros.

Shapeheart, le brassard des runners


Tout juste auréolé du Prix Start-up FNAC 2016, Shapeheart est un tracker cardio inséré dans un brassard de course classique. Le but de ses créateurs était de concevoir un outil plus accessible financièrement qu'un tracker d'activité avec capteur cardio dont le prix dépasse systématiquement les 100 euros. "Le système du brassard permet aussi à un coureur de continuer à porter une montre et c'est un objet qu'il a déjà l'habitude d'utiliser pour écouter de la musique, par exemple ", observe Alban Oudin, l'un des fondateurs.
Shapeheart devrait être commercialisé autour des 79 euros au printemps de l'année prochaine. Mais il sera proposé dès la rentrée en pré-vente dans le cadre d'une campagne de crowdfunding .

    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc - 14:02