forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Données personnelles : Apple publie son premier rapport de transparence

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Données personnelles : Apple publie son premier rapport de transparence

Message par Admin le Mer 6 Nov - 11:55

Données personnelles : Apple publie son premier rapport de transparence

Apple, au même titre que Google, Microsoft et Facebook, est concerné par la transmission d’informations aux gouvernements. La firme vient de publier son premier « Transparency Report ».




© Josh Edelson/AFP
Le groupe américain incite les autorités américaines à plus de transparence sur leurs demandes.


Depuis plusieurs années, les géants du web ont l’habitude de publier un rapport de transparence qui indique les demandes d’informations des gouvernements. Jusqu’à lors, Apple ne donnait pas ces informations.
Pour la première fois, elle dévoile dans un rapport ce que les états de la planète lui demandent et la réponse qui leur a été faite. « Nous pensons que nos clients ont le droit de savoir comment leurs données personnelles sont traitées, et notre responsabilité est de leur fournir ces informations », indique Apple en préambule de son rapport qui couvre le premier semestre 2013.
Les États-Unis sont les plus gros demandeurs d’informations. Sur les six premiers mois de l’année, ils ont demandé 3542 notifications concernant 8605 appareils. Apple indique qu’elle a répondu favorablement à 88% de ces demandes.
L’Allemagne et Singapour sont en seconde et troisième place avec respectivement 2156 et 1498 demandes. Avec 530 demandes, la France est dans le Top 10.
Apple demande aux autorités plus de transparence
Plusieurs pays n’ont pas fait plus d’une demande. Il s’agit des Bahamas, du Chili, de Chypre, de l’Estonie, de la Malaisie, de la Suisse et des Émirats Arabes Unis. Seuls les Bahamas ont reçu un avis favorable d’Apple.
Si la firme de Cupertino joue le jeu avec les États, elle précise sans citer personne que son modèle ne repose pas sur la collecte des données de ses clients. « Nous n'avons aucun intérêt à amasser ces informations. »
Elle rappelle qu’elle tient à protéger les « conversations personnelles en fournissant un chiffrement de bout en bout sur iMessage et FaceTime. » Par ailleurs, Apple assure qu’elle ne « conserve pas les données de localisation, les cartes recherchées ou les questions posées à Siri. »
Par ailleurs, le groupe américain incite les autorités américaines à « lever le bâillon et permettre aux entreprises de divulguer des chiffres précis sur les demandes FISA et des lettres de sécurité nationale. »
Source : Apple.

    La date/heure actuelle est Dim 4 Déc - 3:53