forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Apple ne voudrait pas de Samsung pour le processeur de son iPhone 7

Partagez

Maximus.1222

Messages : 583
Date d'inscription : 24/12/2013

Apple ne voudrait pas de Samsung pour le processeur de son iPhone 7

Message par Maximus.1222 le Lun 15 Fév - 15:03

Apple ne voudrait pas de Samsung pour le processeur de son iPhone 7


15/02/2016   

[*]


Le géant coréen, qui fabrique historiquement les processeurs des iPhone, serait évincé cette année. Son concurrence taiwanais, TSMC, aurait récupéré l’intégralité de la commande d’Apple.

Toujours attendu pour le mois de septembre, l’iPhone 7 commence à faire sérieusement parler de lui. Les dernières rumeurs en date se concentrent sur son processeur, qui devrait logiquement s’appeler Apple A10.
Tout miser sur un seul cheval

La puce, comme pour les iPhone 6s et 6s Plus, devait être produite par Samsung et TSMC. Pourtant, selon ETnews, la société taïwanaise aurait réussi à écarter le géant coréen et convaincu Apple de le choisir comme seul fournisseur pour l’A10.

La société américaine, qui paraît avoir été satisfaite des performances du fondeur pour l’Apple A9 (gravé en 16 nm) aurait donc pris la décision de tout miser sur TSMC. L’entreprise taïwanaise commencerait la production des puces qui animeront le futur iPhone au mois de juin prochain.
Le choix d'une technologie éprouvée

Pour autant, l’Apple A10 ne devrait pas être gravé en 10nm. Lorsqu’il a dévoilé sa roadmap pour 2016 et 2017, TSMC a en effet annoncé qu’il ne passerait à cette taille de gravure qu’à la fin 2016. Ce sera donc trop tard pour les premières puces de l’iPhone 7. Mais le maintien du 16 nm n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour Apple.

D’une part parce que cela évitera à Apple d’essuyer les plâtres d’un nouveau déploiement – TSMC a connu des problèmes, résolus depuis, avec ses processus de production à 16 nm. D’autre part parce que ce procédé de gravure offre désormais à la fois un excellent ratio puissance/consommation d’énergie et peu de ratés à la fabrication, ce qui évite d’éventuels soucis d’approvisionnement.
Eviter un nouveau chipgate

Selon Ashraf Eassa, analyste pour The Motley Fool, la décision d’Apple serait entérinée. C’est ce que lui a confirmé une de ses sources. Ce sera donc une grosse perte pour Samsung, dont l’activité semi-conducteurs demeure une des plus rentables.

Pour autant, la décision est assez peu surprenante si on se rappelle que quelque temps après le lancement de l’iPhone 6s, le « chipgate » avait grand bruit. Il s’était avéré que, pour certains usages, les iPhone équipés d’une puce produite par Samsung étaient moins autonomes que les mêmes smartphones embarquant un processeur TSMC. Un mini scandale dont Apple se serait certainement passé…

Source :
ETnews via Sam Mobile
Motley Fool

    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc - 16:33