forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Apple et Samsung préparent la mort de nos cartes SIM

Partagez

Galvane

Messages : 348
Date d'inscription : 25/12/2013

Apple et Samsung préparent la mort de nos cartes SIM

Message par Galvane le Ven 17 Juil - 23:17

Apple et Samsung préparent la mort de nos cartes SIM


Au sein de l’association GSM, Apple et Samsung travaillent à faire disparaître la carte Sim telle que nous la connaissons pour la remplacer par une carte électronique et embarquée dans nos futurs smartphones et tablettes.









Un combat de longue haleine, un long bras de fer, avec des enjeux colossaux… Les géants de la téléphonie mobile que sont Apple et Samsung cherchent depuis plusieurs années à réduire la taille des cartes Sim, voire de les faire disparaître. A son arrivée, la nano Sim avait posé des soucis d’approvisionnement aux opérateurs. Et, face à l’Apple SIM, la carte universelle qu’Apple a a lancé avec l’iPad Air 2, leurs réactions n’étaient pas toujours enthousiastes si on en juge par le faible nombre d’acteurs qui ont soutenu l’expérience.


La fin du Simlockage

Quoi qu’il en soit, le Financial Times révèle que le géant américain et son adversaire coréen sont en discussion avec l’industrie des télécoms pour lancer des cartes Sim électroniques. La GSM Association, qui regroupe les principaux acteurs de ce secteur, serait d’ailleurs sur le point d’annoncer un accord pour produire une carte embarquée standardisée.
Ce changement est d’une grande importance. En évitant de « simlocker » un appareil, il supprime toute attache à un opérateur en particulier. Cela permettrait, comme l’Apple Sim le proposait, de changer de fournisseur quasi instantanément. Cela pourrait également permettre, en cas de voyage dans une région soumise au roaming de souscrire à un abonnement ponctuel pour le temps du séjour, sans avoir à trouver un magasin de l’opérateur.

Un peu de patience

Encore faut-il que les opérateurs locaux, justement, acceptent ce nouveau format. A l’heure actuelle, selon le Financial Times, AT&T, Deutsche Telekom, Etisalat, Hutchinson Whampoa, Telefonica, Vodafone et Orange seraient sur les rangs pour soutenir « l’eSim ».
Quoi qu’il en soit, si les différents acteurs semblent d’accord pour mettre en place cette « architecture commune », il faudra encore au moins un an pour finaliser les spécifications et pouvoir trouver des appareils – smartphones ou tablettes – compatibles avec ces cartes Sim électroniques.
Les cartes embarquées existent déjà, notamment pour le marché des connexions machine à machine. « Apple et Samsung ont accepté de faire part de cette spécification », indiquait Anne Bouverot, directrice général de la GSMA, au Financial Times. « Nous avons travaillé avec eux et d’autres pour créer une solution industrielle pour les machines et trouverons un accord pour une solution pour les appareils grand public » estimait-elle.
Outre son intérêt pour les utilisateurs occidentaux, la possibilité qu’elle offre de gagner de la place dans les appareils, cette carte intégrée pourrait également être un moyen de faciliter l’adoption de téléphones mobiles pour la moitié de la population sur Terre qui n’a pas encore accès à cette technologie – ce qui est un « énorme défi » estimait Anne Bouverot. Une chose est certaine, Samsung et Apple sont prêts à glisser un smartphone dans la main de ces nouveaux utilisateurs.

    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc - 18:30