forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Facebook développe lui aussi un assistant personnel, nom de code Monepenny

Partagez

jimy page
Admin

Messages : 2141
Date d'inscription : 23/10/2013

Facebook développe lui aussi un assistant personnel, nom de code Monepenny

Message par jimy page le Mer 15 Juil - 10:43

Facebook développe lui aussi un assistant personnel, nom de code Monepenny

Après Apple, Google et Microsoft, c’est au tour du géant des réseaux sociaux de développer un assistant personnel. Il serait toutefois différent, son objectif serait de vous accompagner et de vous aider dans vos actes d’achats…



Siri, Google Now, Cortana, dites bonjour à Moneypenny ! Les assistants personnels numériques des géants de la high tech vont bientôt voir leur rang s’agrandir. A en croire The Information, Facebook travaillerait lui aussi au développement d’un outil destiné à nous faciliter la vie, qui serait intégré dans Facebook Messenger.


Un assistant personnel avec des humains dedans

Pour autant, plutôt que de travailler à améliorer notre productivité, Moneypenny – c’est son nom de code, en écho à la célèbre secrétaire dans James Bond – chercherait plutôt à vous aider à rechercher et acheter des produits ou des services. Autre différence de taille, pour fonctionner l’assistant de Facebook compterait sur l’aide d’humains pour fonctionner.
Moneypenny serait en effet un moyen de demander à de « vraies personnes » de l’aide pour un achat. L’outil serait actuellement en cours de test au sein de Facebook, sans qu’aucune date de lancement ne soit connue pour l’instant.
The Information précise par ailleurs qu’un large flou entoure encore cet assistant. On ne sait ainsi pas avec quelles fonctions le service débutera et même de quelle manière il répondra aux requêtes de ses utilisateurs.

Un concierge et 700 millions d’utilisateurs potentiels

Selon le site américain, Moneypenny aurait beaucoup en commun avec Operator ou Magic, des services de conciergerie 2.0. La question est désormais de savoir si Facebook adoptera le même modèle économique, à savoir prendre une commission sur les achats effectués.
Une chose est sûre, avec 700 millions d’utilisateurs de son Messenger, le géant de Menlo Park pourrait compter sur une énorme base d’utilisateurs potentiels dès le lancement de son nouveau service.
Pour mémoire, les équipes qui travaillent sur Facebook Messenger sont désormais dirigées par David Marcus. Depuis l’arrivée de l’ancien PDG de Paypal en juin dernier chez Facebook, son but premier est de trouver des moyens de « monétiser » le service de messagerie du géant des réseaux sociaux. Il a déjà transformé l’outil de messagerie en plate-forme de services. Un bon moyen d’accroître le nombre d’utilisateurs et de les fidéliser.


_________________

    La date/heure actuelle est Ven 9 Déc - 5:46