forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Marine Le Pen a-t-elle trop regardé la série Homeland ?

Partagez

Admin
Admin

Messages : 1201
Date d'inscription : 22/10/2013

Marine Le Pen a-t-elle trop regardé la série Homeland ?

Message par Admin le Jeu 31 Oct - 16:48


Marine Le Pen a-t-elle trop regardé la série Homeland ?



Copie d'écran Europe 1

Elle fait le buzz. Sans le vouloir : Marine Le Pen s'est dit gênée par «l'habillement étrange» des otages du Niger à leur retour en France. Aurait-elle trop regardé la série américaine Homeland, où le héros, ex-otage d'Al Qaïda, est soupçonné d'être un agent double ?

Les réseaux sociaux n'attendaient que cela. Et surtout les twittos fans de séries made in USA et les petites phrases politiques. Cette fois, c'est Marine Le Pen qui fait le buzz. La présidente du Front National a expliqué sur Europe 1, jeudi matin, être «dubitative» face aux «barbes taillées» et aux «chèches sur la bouche» des otages français libérés à leur retour en France.



Des otages «retournés»?
Autrement dit, elle se pose des questions quant à un éventuel embrigadement de Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret, tous les quatres retenus depuis trois ans par Al Qaïda au Niger. Exactement, le même genre de questions que se pose une agent du CIA dans la série Homeland.
Le pitch est en effet frappant: informée, Carrie Mathison est persuadée que Nicholas Brody, un marine américain libéré lors d'une opération commando en 2011 au terme de huit ans de détention par Al-Qaïda, a été «retourné» et serait sur le point de préparer des attentas.



Détournements et autres blagues sur Twitter
Le sang virtuel des twittos n'a alors fait qu'un tour: d'abord des jeux de mots, puis des blagues (dont celles de Julien Dray du PS annonçant que «Marine Le Pen était candidate... à l'écriture de la saison 4 de #Homeland») et enfin le détournement d'images...



A la mi-journée, dans un communiqué de presse, Marine Le Pen a finalement comparé les libérations d'otages avec des émissions... de téléréalité, dénonçant «l'instrumentalisation politique». Mais comme le veut l'adage: «Toute ressemblance avec des évènements ou des personnes ayants existé ne serait que fortuite et pure coïncidence»...

    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc - 14:07