forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


les conseils de Benzema à Ménez

Partagez

jimy page
Admin

Messages : 2141
Date d'inscription : 23/10/2013

les conseils de Benzema à Ménez

Message par jimy page le Lun 13 Oct - 5:41

Equipe de France : les conseils de Benzema à Ménez

12/10/2014

Ménez doit se montrer un peu plus combatif pour Benzema.

Absent des plans de Didier Deschamps pour le moment, Jérémy Ménez, auteur de débuts remarqués avec le Milan AC, pourrait rapidement retrouver la confiance du sélectionneur tricolore. A condition toutefois de gommer son principal défaut avance Karim Benzema.
Equipe de France : les conseils de Benzema à Ménez
Ménez doit se montrer un peu plus combatif pour Benzema.

Après une saison délicate au Paris Saint-Germain (2 buts en 16 matchs de Ligue 1), Jérémy Ménez (27 ans, 6 matchs et 3 buts en Serie A cette saison) a disparu de la circulation en équipe de France (24 sélections, 2 buts) même s'il se refait un peu la cerise du côté du Milan AC. Interrogé au sujet de son ami sur Canal+, Karim Benzema a dévoilé le plus gros défaut de l'ancien joueur de la Roma.

"Son problème, il le règlera tout seul : c'est dans sa tête. Il baisse les bras trop rapidement. C'est ce qu'il a fait au PSG, où il a vu que l'entraîneur ne comptait peut-être pas sur lui. Après, quand il baisse les bras, il n'est plus dedans et ça se voit immédiatement. Il a besoin qu'un entraîneur le chouchoute, le câline, affirme le Madrilène. Quand il baisse les bras, il n'est plus dedans mais ça peut être sa saison, pour qu'on arrête de dire que c'est un joueur quelconque. Il doit rester sérieux et faire ses matchs pour être appelé en équipe de France. Moi, j'aimerais rejouer avec lui, bien sûr."

Au PSG, Ménez aurait aimé «un minimum de respect»

Sauf que pour Ménez, il était difficile pour lui de faire autrement à Paris. "Je n'ai pas été mis à l'écart, mais je n'étais plus trop dans les papiers de l'entraîneur (Laurent Blanc), affirme l'attaquant français. J'étais là parce que j'étais encore sous contrat, mais seulement pour ça. J'aurais aimé avoir un dialogue, qu'il me le dise, et je l'aurais accepté. Un minimum de respect, je pense que ça aurait été bien pour tout le monde. J'aime bien avoir une bonne relation avec les gens avec qui je travaille, je suis comme ça. Pour moi, c'est très important et c'est comme ça que je peux m'épanouir."

En Lombardie, Ménez est pour le moment heureux sous les ordres de Filippo Inzaghi. «Je voulais retrouver le plaisir de jouer au foot, la rencontre avec Galliani (le vice-président rossonero) et Inzaghi a été déterminante pour moi. A partir de là, j'ai rejoint le Milan AC, a expliqué l'ancien Parisien. Chaque joueur est différent, je suis quelqu'un qui a besoin de sentir la confiance pour pouvoir m'exprimer. Je suis comme je suis.» Le plus dur encore une fois pour Ménez sera de confirmer.


_________________

    La date/heure actuelle est Dim 11 Déc - 4:03