forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Ces jeunes qui peuvent exploser au Mondial

Partagez
avatar
jimy page
Admin

Messages : 2171
Date d'inscription : 23/10/2013

Ces jeunes qui peuvent exploser au Mondial

Message par jimy page le Jeu 5 Juin - 19:12

 Coupe du monde 2014

Ces jeunes qui peuvent exploser au Mondial

La Coupe du monde réserve toujours son lot de surprises, notamment en ce qui concerne l’éclosion de talents précoces. Nous allons essayer de découvrir qui sera le nouveau Thierry Henry, Thomas Müller ou encore Lukas Podolski.
jeudi 5 juin 2014


Juan Fernando Quintero (Colombie/1993) :
Le milieu offensif colombien évoluant au FC Porto vient de réaliser une saison pleine avec le club portugais. Auteur de 4 buts en 22 matches de Championnat, il s’est fait une place de titulaire au cours de la saison. Au sein d’une Colombie orpheline de sa star, Radamel Falcao, l’ensemble des autres joueurs, à commencer par Quintero, vont devoir hisser leur niveau de jeu pour espérer accrocher les quarts de finale. De nombreux clubs européens seraient déjà sur la piste du natif de Medellin, notamment le Real Madrid. L’ailier de poche pourrait bien être une des belles surprises de ce Mondial et exposer son talent à la planète entière.
Son Heung-min (Corée du Sud/1992) :
L’ailier longiligne du Bayer Leverkusen sera le fer de lance de l’attaque sud-coréenne au Brésil. Sa saison accomplie avec 12 buts en 43 matches, toutes compétitions confondues, a fait de lui la surprise de la Bundelisga. Affectueusement surnommé le « Müller Coréen » outre-Rhin, il s’attaque maintenant à conquérir la planète football. Décrit par son ancien entraineur, Armin Veh, comme un véritable « joyau », il tentera de briller le plus possible lors de ce Mondial. La Corée du sud, habituée du rendez-vous planétaire, pourrait bien tirer son épingle du jeu dans le groupe H (Belgique, Algérie, Russie) et Son Heung-min en profiter pour éblouir la compétition.
Adnan Januzaj (Belgique/1995) :
Véritable découverte de la saison de Premier League, l’ailier belge aurait pu devenir international dans 7 nations différentes (Belgique, Albanie, Serbie, Croatie, Kosovo, Turquie et Angleterre). Finalement, il opte pour le pays qui l’a vu naître, la Belqigue. Seul rayon de soleil dans la saison plus que morose de Manchester United, le joueur de 19 ans a grappillé du temps de jeu au fil de la saison. Le 5 octobre dernier, un doublé de Januzaj face à Sunderland permet aux Red Devils de l’emporter (2-1) et au joueur de se faire connaître aux yeux de tout le monde. Sa présence dans la sélection belge s’est donc faite sur le fil, mais vu que le jeune Adnan fait tout plus vite que tout le monde, son éclosion lors du Mondial serait une belle surprise mais aussi une confirmation de son immense talent.
Koke (Espagne/1992) :
Le milieu de terrain de l’Atlético Madrid, véritable sensation de la Liga, auréolé du titre de champion, a vu sa cote exploser. Aujourd’hui, tous les grands clubs européens veulent s’attacher ses services. Vincente Del Bosque n’a pas manqué l’éclosion de ce relayeur et l’a déjà sélectionné à 7 reprises. Ce gros travailleur à la technique fine et d’une précision d’orfèvre dans les coups de pieds arrêtés aura un peu de mal à faire totalement son trou dans le milieu espagnol ultra-dense. Toutefois, Xavi dit de lui qu’il sera le maître à jouer de la Roja dans les années à venir. Si Vincente Del Bosque lui accorde un temps de jeu relativement élevé, il sera à coup sûr un des jeunes talents à suivre lors du Mondial.
Rafa Silva (Portugal/1993) :
Le milieu offensif du Sporting de Braga, auteur de 9 buts en 32 matches cette saison, a été une des grandes surprises de la Liga Sagres. Sa sélection avec le Portugal est la juste récompense d’une première saison plus qu’aboutie au plus haut niveau. Le créateur de poche (1m70, 66kg) obtient sa première cape avec le Portugal le 5 mars dernier et dans la continuité, Paulo Bento le propulse dans le groupe des 23 de la Selecçao pour la Coupe du monde. Le milieu polyvalent est annoncé à Monaco la saison prochaine par les observateurs. En attendant, Rafa a un Mondial à jouer et des millions de téléspectateurs à régaler. Capable de jouer sur les ailes ou en soutien de l’attaquant, il a tous les atouts nécessaires pour exploser au Brésil.


_________________

    La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 16:33