forume Actualités Sports Support Général Récepteurs Equipment - Installation


Arsenal, 9 ans après !(Arsenal 3-2 ap Hull)

Partagez

jimy page
Admin

Messages : 2141
Date d'inscription : 23/10/2013

Arsenal, 9 ans après !(Arsenal 3-2 ap Hull)

Message par jimy page le Dim 18 Mai - 12:17

Arsenal, 9 ans après ! - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 3-2 ap Hull)
 Actu Angleterre,  le 17/05/2014

Neuf ans après son dernier titre, Arsenal a soulevé un nouveau trophée ce samedi, en dominant Hull City en finale de la Cup après prolongation (3-2). Menés 2-0 après 8 minutes seulement, les Gunners ont su avoir la peau des Tigers.

Arsène Wenger soulève sa 5e Cup.
Neuf ans que les supporters d'Arsenal attendaient ça ! Neuf ans qu'Arsenal attendait de soulever un nouveau trophée. Arsenal a ajouté une ligne à son palmarès en dominant en finale de la Cup Hull City ce samedi après prolongation et un match à rebondissements (3-2). Cette finale de Cup ne pouvait pourtant pas plus mal débuter pour les Gunners.
A 2-0 pour Hull, Gibbs sauve sur sa ligne…
Sur corner, Huddlestone manquait sa volée. Mais le ballon revenait sur Chester qui déviait au fond des filets (0-1, 4e). Devant son banc, Steve Bruce était fou de joie. Dans les tribunes, les supporters d'Arsenal prenaient déjà un sérieux coup sur la tête... Les fans des Tigers étaient eux en transe quand Davies, après une tête de Bruce sur le poteau, marquait en angle fermé (0-2, 8e). Les Londoniens s'en sortaient bien ensuite quand Gibbs repoussait sur sa ligne une nouvelle tête de Bruce. Incroyable...
Koscielny brise le rêve des Tigers
Les supporters d'Arsenal se remettaient à y croire lorsque Cazorla, sur coup franc, nettoyait la lucarne de McGregor (1-2, 17e). Ce début de match était complètement fou ! Après cela, les Gunners se mettaient à dominer les débats mais sans parvenir à bousculer réellement une équipe de Hull bien regroupée derrière. Après le repos, Arsenal continuait de pousser et n'était pas verni, quand l'arbitre oubliait deux penalties pour des fautes sur Giroud et Cazorla. Mais sur un corner inexistant, Koscielny était à la conclusion (2-2, 71e). Le soulagement se lisait sur le visage d'Arsène Wenger. Dans la foulée, Gibbs manquait une énorme occasion en envoyant le ballon dans les nuages à dix mètres du but...

La 11e Cup d'Arsenal, la 5e de Wenger
Durant la prolongation, Hull s'en sortait bien encore quand Giroud trouvait la barre de la tête. C'est finalement Ramsey, servi par l'intenable Giroud, qui offrait la victoire aux siens d'une belle reprise de l'extérieur du droit (3-2, 109e). Les Gunners explosaient de joie sur la pelouse comme en tribunes ! Arsenal remporte la 11e Cup de son histoire, la 5e pour Wenger, qui pouvait aller étreindre chacun de ses joueurs sur la pelouse avant même de danser au milieu de la pelouse bras dessus-bras dessous avec Mertesacker. Des scènes de joie incroyables.
La note du match : 7,5/10
Des duels, des occasions, des buts, deux oppositions de style, une superbe ambiance, on a assisté à un vrai match à l'anglaise à Wembley cet après-midi, avec en prime un scénario à rebondissements.
Les buts
- Sur un corner tiré depuis le côté droit, Huddlestone rate sa volée. Mais le ballon arrive sur Chester qui dévie et marque avec l'aide du poteau (0-1, 4e).
- De la tête, Alex Bruce trouve le poteau. Mais Davies suit bien et trompe Fabianski à son tour en angle fermé (0-2, 8e). Incroyable scénario !
- Sur un coup franc des 20 mètres légèrement excentré côté gauche, Cazorla prend sa chance et trouve la lucarne de McGregor (1-2, 17e). Magnifique !
- Sur corner, Sagna et Giroud parviennent à dévier de la tête. Dos au but dans les six mètres, Koscielny parvient à glisser le ballon au fond (2-2, 71e).
- Dans la surface, Giroud talonne pour Ramsey qui reprend de l'extérieur du droit. Le ballon vient se loger au ras du poteau de McGregor (3-2, 109e).
Les NOTES des joueurs :
Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.
L'homme du match : Olivier Giroud (7,5/10)
L'ancien Montpelliérain avait envie de bien faire et ça s'est vu. Il s'est montré disponible pour ses partenaires mais a longtemps buté sur la solide défense centrale adverse. Dans le coup sur le but de Koscielny. Il trouve la barre de la tête durant la prolongation, avant d'être passeur décisif sur talonnade pour Ramsey.
ARSENAL :
Lukasz Fabianski (4) : le remplaçant de Szczesny n'aura pas été décisif pour son équipe aujourd'hui. Trop court sur le premier but, il encaisse le second alors que Davies est en angle fermé. Une sortie aventureuse durant la prolongation qui aurait pu coûter cher à son équipe…
Bacary Sagna (5) : en difficulté sur les coups de pied arrêtés adverses, l'international tricolore a passé une après-midi compliquée défensivement. Bien mieux en deuxième mi-temps, il est impliqué sur le but de Koscielny en déviant le ballon de la tête.
Per Mertesacker (5) : en difficulté dans les airs en début de match, l'Allemand s'est bien repris ensuite, se montrant plus solide même si Fryatt lui a posé pas mal de problèmes. Une glissade durant la prolongation qui a failli offrir le but de l'égalisation à Hull. Il s'en sort bien.
Laurent Koscielny (6) : des duels gagnés derrière de la part du Français, mais aussi des relances approximatives, notamment dans le jeu long. Il est bien placé pour égaliser en deuxième période.
Kieran Gibbs (4) : il aura souffert sur son côté gauche face à El Mohamady, qui lui a pris tous les ballons de la tête ou presque ! Il repousse quand même sur sa ligne une tête de Bruce en première période, mais manque aussi une énorme occasion en fin de match.
Mikel Arteta (5) : l'Espagnol s'est contenté de jouer simple au milieu de terrain. Il n'a pas su se défaire du marquage adverse.
Aaron Ramsey (7) : le jeune Gallois n'aura pas eu son rendement habituel au milieu pendant une heure. Mieux en deuxième période, il a appuyé sur l'accélérateur en fin de match et surtout durant la prolongation pour initier bon nombre de mouvements dangereux. C'est lui qui marque le but vainqueur.
Santiago Cazorla (7) : l'un des meilleurs joueurs offensifs d'Arsenal aujourd'hui. L'Espagnol a le mérite de relancer rapidement son équipe en début de match en nettoyant la lucarne de McGregor sur coup franc. Il aurait pu (dû) obtenir en prime au moins un penalty pour son équipe. Souvent dangereux. Remplacé à la 106e minute par Tomas Rosicky (non noté).
Mesut Özil (4) : l'Allemand aura une nouvelle fois déçu les supporters d'Arsenal. Il aurait pu en première période égaliser pour les Gunners, mais il manque le centre de Cazorla. Assez discret ensuite même si en deuxième mi-temps, on l'a vu faire des efforts et notamment redescendre très bas pour toucher le ballon. Remplacé à la 106e minute par Jack Wilshere (non noté), qui a accéléré un peu plus le jeu encore.
Lukas Podolski (4) : le troisième Allemand de cette équipe d'Arsenal n'aura pas brillé davantage. Quelques frappes lointaines qui partaient bien mais toutes contrées par la défense des Tigers. Remplacé à la 61e minute par Yaya Sanogo (non noté), qui a réveillé l'attaque des Gunners. Impliqué sur les deux derniers buts de son équipe.
Olivier Giroud (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.
HULL CITY :
Allan McGregor (4) : trop court sur le coup franc de Cazorla, qu'il ne parvient pas à sortir du cadre, il se fait devancer par Giroud sur l'égalisation. Il sort tout de même une bonne frappe de Giroud en fin de match. Sauvé par sa barre sur une tête de Giroud durant la prolongation, il ne peut rien ensuite sur la reprise de Ramsey.
Ahmed El Mohamady (6) : intéressant sur son côté droit, l'Egyptien a posé de sérieux soucis à Gibbs. Dommage que ses centres n'aient pas été toujours bien dosés.
Curtis Davies (6) : solide en charnière centrale, il a gagné de nombreux duels avant de baisser un peu de pied en fin de match. Il marque dans un angle fermé le deuxième but de son équipe.
Alex Bruce (6) : bon match du fils du manager des Tigers en défense centrale. Solide dans les duels derrière, il est aussi à l'origine du deuxième but des siens en trouvant le poteau de la tête. Tout proche de marquer lui aussi peu de temps après, mais Gibbs sauve sur sa ligne. Remplacé à la 67e minute par Paul McShane (non noté).
James Chester (6) : lui aussi aura livré un bon match en charnière centrale. Il ouvre le score pour les Tigers dès la 4e minute en déviant parfaitement une reprise ratée d'Huddlestone.
Liam Rosenior (5) : pas le meilleur défenseur de son équipe. Les Gunners sont souvent passés de son côté en seconde période. Mais il a eu le mérite de s'accrocher et de se battre jusqu'au bout. Remplacé à la 102e minute par George Boyd (non noté).
Jake Livermore (4) : après une bonne première période, il a nettement baissé de pied en deuxième période pour disparaître de la circulation
Tom Huddlestone (5) : il commence bien la partie avec une passe décisive heureuse sur le but de Chester. Très précieux pour son équipe devant sa défense, il s'est montré moins actif avec la fatigue en fin de match.
David Meyler (5) : même constat pour lui, il débute bien cette finale avant d'être en difficulté après le repos, au plus fort de la domination d'Arsenal.
Stephen Quinn (5) : de gros efforts pour défendre et pour conserver le ballon ensuite en phase offensive. Il s'est bien battu. Remplacé à la 75e minute par Sone Aluko (non noté).
Matt Fryatt (5) : présent dans le jeu aérien, il a posé des soucis à la défense centrale d'Arsenal. Il a quand même passé son temps à courir après le ballon en deuxième période…
Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !
FICHE TECHNIQUE
Cup / Finale
Arsenal 3-2 ap Hull City (1-2)
Wembley Stadium (Londres)
Arbitre : M. Lee Probert
Buts : Cazorla (17e), Koscielny (71e), Ramsey (109e) pour Arsenal ; Chester (4e), Davies (8e) pour Hull City
Avertissements : Giroud (85e) pour Arsenal ; Huddlestone (60e), Meyler (70e), Davies (86e) pour Hull City

Arsenal : Fabianski - Sagna, Mertesacker, Koscielny, Gibbs - Arteta, Ramsey – Cazorla (Rosicky, 106e), Özil (Wilshere, 106e), Podolski (Sanogo, 61e) - Giroud. Entraîneur : Arsène Wenger.

Hull City : McGregor - Elmohamady, Davies, Bruce (McShane, 67e), Chester, Rosenior (Boyed, 102e) - Livermore, Huddlestone, Meyler, Quinn (Aluko, 75e) - Fryatt. Entraîneur : Steve Bruce.
Arsenal fête son titre

Wenger, arrosé, et porté en triomphe !


_________________

    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 20:03